MACEO pour le futur de l’électronique imprimée hautes fréquences !

Le projet MACEO, porté par le Centre Technique du Papier, en collaboration avec les laboratoires CERMAV et IMEP-LAHC, et le papetier Arjowiggins Creative Papers, a été sélectionné lors de l’appel à projets générique de l’ANR 2015. Il a démarré début 2016.
L’objectif est de développer une nouvelle génération de substrats cellulosiques optimisés pour l’électronique imprimée hautes fréquences.
Partant d’un domaine de recherche vierge, MACEO propose une avancée certaine aussi bien sur le plan scientifique qu’industriel, avec un très fort potentiel pour des applications associées à des marchés colossaux : papiers peints filtrant les ondes, RFID imprimée, lutte anti-contrefaçon.

Objectifs & Verrous

La finalité du projet MACEO est de concevoir une nouvelle génération de matériaux biosourcés, 100% recyclables et compatibles avec les applications identifiées qui utilisent l’électronique imprimée dans les bandes 1-10GHz et du TeraHertz. A partir de ces nouveaux matériaux, de nouvelles fonctionnalités pourront être imaginées pour passer des produits de commodités conventionnels papetiers, à des produits de plus forte valeur ajoutée.
Les objectifs de ce projet sont de :

  • Identifier / comprendre / modéliser les origines physico-chimiques des phénomènes de pertes dans les matériaux cellulosiques
  • Développer, tester et optimiser une nouvelle génération de substrats à faibles pertes, typiquement passer de 0.1 à 0.001
  • Valider la possibilité de fabriquer ces matériaux à faibles pertes avec les autres caractéristiques constantes par ailleurs, dont les propriétés mécaniques, optiques, la recyclabilité et un faible impact environnemental
  • Quantifier les gains obtenus à travers la réalisation de trois démonstrateurs différents dans les bandes 1-10GHz et TeraHertz. 

Programme & Liste des Tâches

Le projet MACEO est organisé autour de 5 tâches distribuées en fonction des compétences des partenaires. Pour une efficacité maximale, le projet est découpé de la façon suivante:

  • Tâche 0: Coordination, dissémination, valorisation, propriété intellectuelle. Responsable: CTP
  • Tâche 1: Spécifications industrielles. Responsable: Arjowiggins
  • Tâche 2: Biomatériaux à faibles pertes diélectriques. Responsable: CERMAV
  • Tâche 3: Conception et fabrication des nouveaux matériaux. Responsable: CTP
  • Tâche 4: Validation des matériaux et démonstrateurs. Responsable: IMEP-LAHC

Retombées technico-économiques

Les nouvelles fonctionnalités s’adressent en premier à des marchés précis, comme le luxe ou l’alimentaire. Les applications suivantes concernent la sécurité des personnes et des biens, l’environnement et la santé. Des solutions imprimées innovantes et économiques devraient permettre de lutter contre la contrefaçon qui représente en France 6 milliards d’euros par an et dégrade l’image de marque des entreprises. Le déploiement de ces solutions préservera les emplois d’autres filières et contrera le danger que représentent les produits contrefaits pour les utilisateurs et l’environnement. Enfin, sur le plan du développement durable, des emballages fonctionnalisés devraient contribuer à réduire le gaspillage alimentaire et améliorer le pouvoir d’achat des ménages.
Les retombées du projet MACEO en termes de développement de nouveaux produits innovants et/ou plus compétitifs sont attendues à moyen terme, de 1 à 3 ans après la fin du projet.

 


       


Ce projet a été labellisé par le pôle de compétitivité : 

 

For more information:
contact us

Centre Technique du Papier
The Pulp and Paper Research & Technical Centre
Domaine Universitaire - CS90251 - 38044 GRENOBLE - Cedex 9 - FRANCE
Tél. : (33) (0)4 76 15 40 15 - Fax : (33) (0)4 76 15 40 16